Maquillage

Le maquillage et moi : cet enfer 

Bonjour les filles, j’espère que vous allez bien !
Je reviens aujourd’hui pour me confier à vous par rapport à quelque chose qui me tenait vraiment à cœur : le maquillage. 
Depuis toujours, je suis attirée par le maquillage (plus particulièrement les rouges à lèvres, je suis obsédée par ça..). Il était donc naturel pour moi de me maquiller dès que je le pouvais. C’est bête à dire mais pour moi, je ne pourrais pas grandir et encore moins devenir une femme si je ne portais pas de maquillage. J’ai envie alors commencé à me maquiller quotidiennement dès ma 3ème, j’ai de suite sorti la panoplie : la base de teint, l’anti-cernes, le fond de teint (beaucoup de fond de teint..), la poudre, la terracota, le crayon noir, le mascara, l’eye-liner.. Vous allez me dire que ça fait beaucoup quand même, surtout à cet âge là ? Oui, ça fait beaucoup. Beaucoup beaucoup trop. Mais j’aimais ça, et puis je me sentais bien comme ça même si j’avais conscience du fait que j’abusais. Surtout qu’à l’époque je ne demaquillais pas (oui oui..).

Petit à petit, ma relation avec le maquillage était devenue pathologique, je sais pas si on peut réellement parler d’addiction mais il fallait que je sois maquillée tout le temps, même lorsque j’étais chez moi et que je ne sortais pas, il fallait que je sente la couche de fond de teint sur ma peau pour être bien et pour être sûre qu’on ne verrai pas mon “vraie” visage avec ses boutons et ses cicatrices. À l’époque, j’étais extrêmement complexée, je ne m’acceptais pas, la seule chose que j’aimais chez moi c’était mes yeux, du coup je m’étais l’accent dessus avec le paquet de mascara et de crayon, et tout le reste j’essayais de le camoufler comme je pouvais. 

Durant des années, j’ai malmené ainsi ma peau, qui était asphyxiée sous toutes ces couches. Je me souviens d’un jour où mes parents m’avaient demandé de sortir les poubelle, ce soir là en particulier je me sentais encore plus laide que d’habitude, et ce soir là, j’ai littéralement craquer devant mon miroir, j’étais en train de me remaquiller et de me re-lisser les cheveux à 23h, simplement pour sortir une poubelle. J’en étais arriver là.. Je refusais toutes les invitations de mes copines à dormir chez elle pour pas qu’elle ne me voit au naturel, je ne sortais pas avec des garçons parce que, pareil, j’avais peur de ça, et même peur qu’ils ne me reconnaissent pas si ils venaient à me voir sans tout ce make-up. J’étais pas bien, je ne vivais pas comme je voulais, je souffrais, mon maquillage n’était que le reflet du cruel manque de confiance en moi mais je montrais rien de tout ça.

Une fois le lycée terminé, j’ai tout remis en question, y compris cet handicap (parce que pour moi, ça en été un..). J’ai donc décidé que petit à petit, j’allais diminuer cette quantité de maquillage que je m’imposais en commençant par les bases de teint, les anticernes, les correcteurs.. car soyons honnêtes, à cette âge là, on en a pas besoin, c’est du “gadget”, à 18 ans on a pas besoin de cacher sa peau toute fraîche derrière tout ces produits. Pourtant c’était pas facile, je l’avoue. Quand je sortais, par exemple, j’evitais de croiser mon reflet dans une vitrine par exemple, parce que je savais que j’allais me mettre à pleurer, ou bien l’hiver je cachais mon visage dans mon écharpe pour pas qu’on le voit.. Ça a pris énormément de temps et aujourd’hui, j’ai vraiment pris du recul par rapport à du maquillage. Je ne me maquille que très légèrement mais je ne met plus rien sur ma peau, et surtout j’ai appris à prendre réellement soin de moi. D’ailleurs, depuis que je ne maquille plus, ma peau va beaucoup mieux. J’ai compris que cela ne servait à rien de “cacher”, il vaut mieux chercher à améliorer et à prendre le temps de s’accepter. 

Il y’a quelques jours encore, dans les transports en commun, j’observais des jeunes femmes, elles devaient avoir mon âge, la vingtaine, elles étaient si belles mais pourtant si fades. J’avais l’impression de voir ces visages de centaines de fois par jour, toutes superbement maquillées, toutes coiffées et habillées de la même façon. Quelle tristesse.. L’une d’entre elles avait des taches de rousseur sur son corps, mais sur visage ? Elle n’avait que du fond de teint.. Pourtant, c’est ce genre de détails qui marquent et qui forme selon moi, la réelle beauté. La réelle beauté ce n’est pas d’avoir un superbe rouge à lèvres, un visage bien sculpté, des sourcils en virgule et un regard de biche. Non..
Par tout ce blabla, je voulais vraiment faire une sorte d’introduction à mon blog. Ce n’est certainement pas moi qui vais vous expliquer comment réaliser parfaitement vos contouring et toutes ces choses là, ça je le laisse aux autres.. Ce que je veux par dessus tout, c’est véhiculer un message positif par rapport à la beauté, c’est faire prendre conscience à chaque femme le potentiel qu’elle peut avoir, je ne vais pas leur apprendre à le cacher. 
J’attends vos réactions, vos visions, même différentes.. Tout cela m’intéresse ! En attendant je vous fais de gros bisous ❤️

Non classé

Ma routine quotidienne : le visage 

Bonjour ! 
Je viens aujourd’hui pour vous parler de ma routine beauté quotidienne ! Mais tout d’abord, il me semble primordiale de vous décrire un petit peu ma peau ! Il faut savoir que ma peau est tres, très compliquée : elle a une tendance mixte à grasse, avec des zones très sèches et des zones très grasses, j’ai une grosse tendance aussi à avoir de nombreux boutons et les pires dilatées selon les périodes, avec la peau déshydraté et sensible. Alors qui fait mieux ? 😉
Donc le matin, je commence tout d’abord par nettoyer ma peau avec du coton et du démaquillant pour enlever les impuretés qui auraient pu s’accumuler pendant la nuit. En ce moment j’utilise la Gelée Micellaire démaquillante perfectrice de chez L’Occitane en Provence, que je complète ensuite avec l’Eau perfectrice toujours de chez l’Occitane. Mon petit conseil est d’ailleurs de placer ses produits au préalable au frigo, ce qui est premièrement très agréable en été, et deuxièmement cela décuple leurs effets et apportent un réel coup de fouet au teint ! J’enchaîne ensuite avec la crème hydratante (PRIMORDIALE). 

Les jours où je sens ma peau réellement fatiguée j’utilise le sérum Flash Perfection Bio beauté by Nuxe, que j’adore ! Ensuite J’alterne entre trois crèmes :
– la crème Perfectrice toujours de chez l’Occitane en Provence (qui est, selon moi, la meilleure au monde !) 

– la crème-gel Hydra Boost de chez Neutrogena 

– la crème soin rénovation peaux grasses de la gamme Effaclar de chez la Roche-Posay

Concernant le maquillage, je vous en reparlerai dans un prochain article mais je peux dors et déjà vous dire que cela fait des mois que je n’utilise plus aucun produits pour le teint ! 
Maintenant, ma routine du soir ! En premier temps, le démaquillage : inévitable. J’utilise mes cotons et ma solutions micellaire que j’utilise pour démaquiller les yeux et les lèvres (je la trouve très bien mais beaucoup trop grasse par contre) et toujours ma gelée démaquillante perfectrice de chez l’Occitane pour le teint. Je nettoye ensuite ma peau avec mon savon noir purifiant de chez Erborian que j’aime d’amour. Je pschitte un peu d’eau thermale de chez Evian sur ma peau, j’aime beaucoup l’effet de fraîcheur que cela procure. Et pour finir, je passe à l’hydratation ! Selon les soirs, je me permets de rajouter quelques gouttes d’huiles à ma crème de nuit pour permettre de mieux la régénérer et d’hydrater ma peau en profondeur. L’huile de chez Caudalie est une petite merveille dans ce genre, j’ai la peau toute douce au réveil et je sens vraiment ma peau reposée et comme repulpée. En été j’aime également ajouter quelques gouttes d’huile de carotte à la crème, ce qui permet de donner bonne mine, d’accélérer et d’allonger le bronzage. Pour finir, je passe ensuite à la crème, j’utilise des crèmes globalement plus riches que celles que j’utilise le matin, j’alterne entre : 

– la crème de chez Balea

– la crème baume de rosée de la gamme Rosa angelica de chez Sanoflore (ce produit est une grosse TUERIE) 

– la crème contrôle pureté de chez Quiriness (qui est un énorme coup de coeur pour moi, je ne peux plus m’en passer..) 

Selon moi, il est nécessaire de prendre soin de sa peau. C’est ma manière à moi de me sentir bien dans mon corps et de me sentir confiante. Il n’est pas nécessaire de mettre des centaines d’euros dans une crème, le plus important est d’en prendre qui correspondent véritablement aux besoins de votre peau, d’être attentive à ces besoins et à ces attentes. Ne pas oublier, évidemment, que l’alimentation et une bonne hygiène de vie est également très important pour le bien-être de votre peau. Vous aurez beau appliquer toutes les crèmes possibles et inimaginables sur votre peau, si c’est pour boire et fumer comme un pompier à côté ça ne sert absolument à rien ! 

Et toi, alors, c’est quoi ta petite routine quotidienne ? ❤️